jeudi 22 janvier 2009

Garde Robes

Je n'ai plus de place mais je n'ai rien envie de liquider...
Quand je vois ma Nonna qui a tout gardé!! je me dis que je dois faire comme elle, accumuler mes vêtements pour pouvoir les donner à mes enfants et petits enfants et arrière petits enfants...
Je ne suis pas la première à le dire, mais la mode: " ça s'en va et ça revient..."
Alors je fais les fripes chez ma grand mère, même si j'adore toujours courir dans le centre ville.
à propos de Friperies... aujourd'hui au cours de Néerlandais ( j'ai un prof extra! non vraiment je ne rigole pas. Ce serait impossible de vous le décrire... bon OK j'essaie: toujours bien habillé malgré ses problèmes de vue, dernière année d'enseignement, passionné, contradictoire, homme à caractère mais qui cache de la douceur... . Vous voyez plus ou moins?)
Donc au cours de NDLS, nous avons vu l'origine de nos noms de famille. D'abord, il les a classé: Néerlandophones, Francophones et Allochtones.
Il se trouve que c'était très intéressant, en tout cas pour Agnès et moi! Arrivé au nom Frippiat, dans la colonne des Francophones, il lui (c'est un garçon ;)) explique que probablement ça vient de Fripier. Je me suis dit: " OH, quelle chance!" puis il a enchaîné en avouant qu'il y avait peut-être une connotation négative. Vous savez les noms on les attribuait comme un trait de caractère, quelque chose qui vous ressemble. Ici notre professeur a expliqué que les fripiers sont des personnes intermédiaires, dont la réputation à souvent été d'être un petit filou qui marchande... je laisse sous-entendre, ce que lui-même a laissé sous-entendre. Mais ce ne fut qu'une hypothèse, car on sait combien ces boutiques sont adorables et leurs vendeurs aussi... c'est grâce à eux qu'on a une armoire bien remplie!


video

A&M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire